Christian Bille cycliste amateur

Christian Bille  >  Vélo  >  Carnets de route  >  2005  >  Mai

1er mai

Pour des raisons familiales je ne pouvais prendre le départ avec les autres du club à 7h00 comme prévu, mais je devais attendre une demi-heure avant de partir le matin. Je suis allé directement à la mairie du Bourget ou se trouvais le départ du Rallye du Bourget. Quand je suis arrivé la bas ont m’a signalé que les gars du CMA étaient déjà partis devant et avaient entre un quart d’heure et vingt minutes d’avance.

Je me suis donc motivé en me disant que c’est rattrapable et me suis mis à visser. Arrivé à la patte d’Oie, je me suis trompé et parti sur la gauche. Qqn appartenant à l’Organisation m’a mis sur les bons rails voyant mon air perdu quand je me suis rendu compte de ma faute. Mais comme j’ai perdu encore plus de temps de cette manière j’ai décidé de ne suivre l’itinéraire exact, mais j’ai pris directe la N17 pour aller à St. Witz. J’ai bien gagné une 10aine de bornes comme ça. Mais mine de rien il m’a fallu bien 1h15 minutes à 30km/h de moyenne pour rattraper les lustigs du CMA. La jonction s’est effectuée à un ravito ou j’ai profité pour manger boire comme un trou, refaire le plein des bidons.

Après on est passé par la forêt d’Ermenonville en direction de Senlis, je me suis un peu mis dans les roues pour m’abriter et me reposer pendant une heure. Fin de la boucle puis retour vers Plailly pour faire la bosse dans l’autre sens. Jamais fait dans ce sens. C’est plus court mais plus raid. Je préfère. Dans la descente je pense que j’ai crevé, mais c’est finalement qu’au sprint du Ball-trap que la roue arrière était à plat. Je me suis bien donné là aussi juste pour déconner, je suis resté à côté des autres avec un léger vent de côté on descendait vers le feu rouge de la Patte d’Oie, comme je me sentais bien je pensais au tirer pousser préconisé par mon Gourou Thierry et j’ai mis une accélération de feu. A ma grande surprise personne ne suivait. Je me suis retrouvé tout seul à pédaler et je pensais bien aller au bout du sprint du Ball-trap mais d’un seul coup je n’avais plus de jus et je me suis relevé. Ca a mis pas mal de temps avant que Jean-Louis me passe. Alors soit j’avais une bonne accélération, soit les autres n’avaient pas envie de jouer.

Bref je m’arrête au feu rouge, puis quand je veux repartir, je me rends compte que mon pneu arrière est complètement à plat. Heureusement que je ne me suis pas pété la tronche avec un pneu dégonflé. J’ai changé tranquilos la chambre à air, un cheminot m’a prêté sa pompe à vélo (évidemment on ne peut pas penser à tout, déjà que j’ai emmené une chambre à air). Retour Bourget, Bière, Sandwich, Apéro, et au final 120km pour aujourd’hui.

Plan du Rallye, par ailleurs un très beau circuit que je connaissait déjà en partie grâce à une Sortie Club avec notre capitaine de route Alain.

Au compteur : 5000km
Aujourd’hui : 120km
Depuis 1/08/2004 : 4600km