Christian Bille cycliste amateur

Christian Bille  >  Vélo  >  Carnets de route  >  2006  >  Juillet

2 juillet 2006

Sortie club de décrassage. Un petit 80 bornes avec les gars de Bordeux Paris. Pierre n’est pas là, mais Jean-Louis pointe son nez. Il a pas bien dormi et laisse pisser sa course pour venir rouler avec nous. Tout le monde en forme, même Alain ne rechigne pas et avance avec le même train que nous. Au départ c’est Adrien et moi que bossons à l’avant. Je mouline 40-16, puis plus tard c’est la mobylette qui même le train. Pas de difficultés notables. Pas de côtes. Retour au Ball-Trap, Jean-Louis passe devant, moi dans ses roues, on monte le faux plat à 39 km/h (52-18 pour moi). En haut on met plus gros et Jean-Louis essaie de m’asphyxier au train, mais je mouline derrière, et en approchant l’Hôtel alors qu’en est déjà à 58 km/h je pose une mine. Mais trop tôt, JL me rattrappe et on se tire la bourre. C’est Jean-Louis qui me devance d’une roue à la fin.

J’ai joué au pont avec Gérard parceque Jean Louis était derrière avec Adrien, hmmm. Plus tard au club il me dit qu’il ne pensait pas que j’allais pouvoir rester dans ses roues (je m’en étais rendu compte qu’il était étonné de me voir passer) et que j’avais fait plein de progrès.

Col de Romainville à 22 km/h 40-18.

Km sortie : 85 km

3 juillet 2006

L’aller au taf sur la Plaque 52-16/18 avec des pointes de 50 km/h. Nouveau temps record 47:09. Retour style CLM, Porte des Lilas 21 km/h.

Parcouru : 43 km
Temps parcours : 1:37:53

4 juillet 2006

Je veux y aller tranquille, ce que je fais. Jamais dépassé les 52 km/h. 52-16. Temps record 47:03. Retour tranquille au départ, puis avec des moments à fond, surtout dans les fauxplats montants. Porte de Lilas à bloc 39-18 à 22 à 23 km/h. Puis le reste à bloc. Demain j’y vais tranquille.

Parcouru : 43 km
Temps parcours : 1:37:08

5 juillet 2006

Comme prévu sans forcer, l’aller retour. Mouliné sur le 39.

Parcouru : 43 km
Temps parcours : 1:41

6 juillet 2006

Dito aujourd’hui avec de temps en temps la grosse. Tout de même 47:53 à l’aller. Porte des Lilas les deux jours 19 à 21 km/h.

Parcouru : 43 km
Temps parcours : 1:40

7 juillet 2006

Aller retour taf. Retour assez rapide pour être pas trop tard chez Thierry. On va se tapper notre boucle. Les routes sont mouillées et grasses après l’ondée qu’on a laissé passer. On est tous les deux joueurs pour cette reprise de la boucle à deux (eh oui le mardi après midi c’est fini pour moi en ce moment cause boulot). Thierry fais chauffer un peu avant la Casenave, je replique au train 18km/h, mon seul moyen de lutter en côte avec Thierry c’est de le fatiguer au train. Mais il passe quandmême au raidard en danseuse. Sacrée giclette. Mais après mon pote ne creuse plus l’écart et je recolle dans le faux plat. Alors bluff ?

De retour sur les bords de Marne, petite accélération pour préparer le Sprint de Joinville, Baltard et un petit travail de sappe pour St Maurice ;-)). 40km/h pendant un bon petit moment avec Thierry dans la roue qui bouge pas une oreille. A bien compris mon manège ?

Baltard, même punition, je mène au train, bien assis sur la selle et quand Thierry accèlère je reste à côté de lui juste en tournant plus vite les jambes. Ca marche bien pour moi, mais je ne veux pas gaspiller mes forces. Thierry l’emporte d’une roue. A part les premières fois qu’on a monté ça je n’ai jamais pu rester aussi près de Thierry dans Baltard. Après récupération en moulinant, ST Maurice sans forcer, puis la côte de St Maurice. J’attaque comme d’hab’ sur le 40-21. Après le virage sur la moitié du raidard, Thierry accélère, moi aussi. Mais comme Thierry veut poser une grosse mine, ça patine sur la route et il perd de suite une longueur. Obligé de faire un effort pour recoller. Quand il est à ma hauteur, je passe le 40-19 et lance le sprint. Et la Thierry ne peut plus suivre. Moi j’ai les cuisses qui brulent de première bourre, et je peux marquer le 7 juillet en rouge. Enfin battu Thierry dans St Maurice. Reste à voir ce qui se passe sur le sec un jour.

Pour finir qqs tours en moulinant au frais sur l’anneau, un dernier sprint en guise de desert lancé par Thierry pour voir si j’ai encore du jus. Ouf.

Sortie : 57 km
Km journée : 100 km

Bilan de la semaine

Forme toujours en légère progression visiblement. Paris Roubaix, Bordeaux Paris et les trajets quotidiens ont fait, et font leurs effets. Je dois quandmême faire attention de ne pas trop tirer sur la machine. Je garde mon rythme de 2-1 (2 jours d’effort, 1 jour tranquille). J’ai toujours une petite sensibilité dans le genou droit, celui qui a les ligaments croisés flingués. Je tire un poil trop gros ?

Parcouru : 357 km
Km depuis Aout 2005 : 9511 km

10 juillet 2006

J’ai loupé la sortie club, cause couché trop tard. Aujourd’hui j’y vais mollo, aller-retour.

Parcouru : 43 km

11 juillet 2006

L’aller tranquille, 48:40. Le retour en revanche assez tonique. Porte des Lilas 20-21 km/h

Parcouru : 43 km
Temps Parours : 1:38:16

12 juillet 2006

Ce matin je me suis sortie le doigt du c.. . Tout sur le 52-18 en 46:43 à 27.12 de moyenne. Nouveau record. Retour en style CLM. Parti fort pour terminer à bloc.

Parcouru : 43 km
Temps Parours : 1:36:29

13 juillet 2006

Je ne sais pas pourquoi, mais je ne sais pas rouler tranquille en ce moment. Mouliné 52-18 tout le long. 46:51

Au retour j’ai du me depecher pour recuperer Lulu qui est rentré. Même topo qu’hier.

Parcouru : 43 km
Temps Parours : 1:36:53

14 juillet 2006

Pas de travail aujourd’hui. J’en ai profité pour rouler avec Thierry le soir. On a sorti les tenues Molteni. Comme prevu on a roulé aujourd’hui sans s’arsouiller mutuellement dans les côtes et les sprints. On a monté les côtes l’un à côté de l’autre, mais je n’ai pas l’impression que ça a été beaucoup plus lent que d’hab’. Juste on a pas flingué. Sur les bords de Marne, puis sur l’anneau on a travaillé les relais en vue du Gentleman Audax à Poigny.

Au final on a eu une bonne moyenne, des cuisses bien chaudes, et bien bossé pour trouver un rythme pour les relais. Ca reste à affiner, mais le débroussaillage est fait.

Me suis fait piquer en tchatchant à la fin par de petite bêtes noires bizarres. J’ai fait une belle réaction allérgique à ça, la première fois que ça m’arrive.

Parcouru : 70 km

Bilan de la semaine

Un peu feignasse sur les bords, pas roulé ce dimanche, et d’ailleurs le suivant non plus. Mais je maintiens la forme. En ce moment c’est bien plus agréable de rouler en soirée, il fait plus frais. Genou droit toujours un peu sensible. Faire attention de ne pas trop forcer sur le gauche.

KM de la semaine : 242 km
Depuis aout 2005 : 9753 km

17 juillet 2006

Aller - retour au taf, sur un train de sénateur. Fait trop chaud pour rouler. En plus de ça j’ai des cuisses en bois. Genre d’allergie à des piqures de bestioles d=du vendredi soir à Vincennes. Ca me fait une grosse plaque rouge sur l’arrière de la cuisse droite. 42-16/17. Porte des Lilas au retour 41-22 à 19km/h.

Parcouru : 43 km
Temps parcours : 1:48:29

18 juillet 2006

Un peu plus aujourd’hui, j’au du passer à la medecine du travail le matin. Pas roulé fort aujourd’hui. La manivelle 170mm du Peugeot fait bizarre quand on est habitué au 175mm. Puis il fait trop chaud.

Parcouru : 57 km

19 juillet 2006

J’ai repris le PY10 ce matin. Manivelle de 175mm et 52/42. Finalement le 42 c’est pas si mal pour la région. On mouline et on a plus de vitesse qu’avec le 39. Ca peut éviter de mettre trop le 52 et de se fatiguer les articulations. Malgre la chaleur 46:18. Neue Bestzeit. Ca m’étonnerait que je fasse la même au retour. Rentré à bloc.

Parcouru : 43 km
Temps parcours : 1:35:58

20 juillet 2006

Un peu plus retenu aujourd’hui, sauf Porte de Lilas 42-20 à 22-23 km/h.

Parcouru : 43 km
Temps parcours : 1:38:12

21 juillet 2006

Aller 46:38.

Parcouru : 43 km

23 juillet 2006

Comme je suis en Allemagne pour voir mon père et que j’ai emmené le vélo (le PY10) j’ai decidé de rouler avec les gars du RSG Würzburg. Belle sortie dans les campagnes de mon adolescence. Je connaissais surtout en moto. Hé ben, ça monte et ça descend. Un peu comme dans la vallée de la Marne en direction de Château Thierry. Je n’ai jamais roulé aussi vite sur une pareil distance. A la fin dans la dernière côté (qui faisait quandmême 5 bornes) j’ai sauté. Avec la fatigue des 100 km à 30 km/h de moyenne et le trop gros braquet (52/42 devant) pas étonnant. Mais je suis content quandmême. Il y a un an encore, je n’aurais pas tenu 20 km à ce regime, surtout que j’ai fais ma part de travail comme les autres dans le vent.

Parcouru : 112km
Moyenne : 30,05 km/h

25 juillet 2006

Avec la chaleur qu’il y a je roule tranquille. Je mouline. Tchatche avec d’autres cyclistes. Le mois d’aout se profile, les gens sont cools, les automobilistes toujours aussi cons en revanche. Au retour un cycliste en Saunier Duval et sur carbon voulait jouer à Henri avec moi dans la cote de la Porte des Lilas. C’est juste ce qu’il me fallait pour monter. 24 à 26km/h. Devant ça tirait gros (39-14) moi je moulinait derrière 42-20 pour flinguer à la fin. Mais avant de pouvoir l’emporter Saunier Duval tournait à droite. Ts ts ts. D’abord ça suce les roues sur le plat, puis ça évite les explications en haut de la côte ;-))

Parcouru : 43 km

26 juillet 2006

Avec cette chaleur j’ai l’impression de ne rien avoir dans les pattes. Surtout le soir en rentrant.Pourtant je ne tire pas gros.42-17 en moulinant. De temps en temps la grosse. J’ai du passer chez un vélociste en partant. Ce matin crevé avec une belle entaille dans le pneu. Acheté un nouveau pneu et chambre à air à Nanterre.

Porte des Lilas 21-23 km/h.

Parcouru : 54 km

28 juillet 2006

Allé au taf avec la Bicyclette PY10. Ca roule pas mal, une partir mouliné sur le 42 et une autre sur la plaque. Temsp pour l’aller 46:14. Un jour je craquerais la marque des 46 minutes. Au retour je suis passé chez les Cycles Laurent, pour regarder les chaussures, je suis en train d’user à vitesse V mes Sidis.

En rentrant je me prépare, mange un bout pour aller rouler avec Thierry. On se prend un orage bien sympa, grosse pluie, grosses flaques etc. Cela aurait pu être sympa sans le Joggueur qui s’est jeté sous nos roues pour nous faire chuter. Bilan, cintre plié, manettes droite touché, dérailleur arrière touché, pleins de bleues et de courbatures.

Parcouru : 94 km

Bilan de la semaine

Elle a bien mieux commencé que fini cette semaine. En matière de forme comme en état de vélo. J’ai l’impression d’être moins bien en terme de jambes en ce moment. Mais j’assume, je mouline plus. Je recupère.

KM de la semaine : 303 km
Depuis aout 2005 : 10056 km

30 juillet 2006

La première fois depuis longtemps que je sors avec le club. Les 3 dernières sorties ont sautés pour des raisons familliales. Comme il faut on se prend bien sur la flotte dés le départ pendant une demi-heure histoire d’être bien mouillé. On emmène un copain de François qui n’a pas trop l’habitude de rouler, donc train pas trop important (ça m’arrange, j’ai encore mal partout suite au vendredi noir). On a vent favorable pour le départ, ça encourage Gérard à faire le mariolle. Obligé de le rattrapper dans le BalTrap au départ (52-18) 35 km/h. Côte de Vemars vers Plailly. Henri lance les hostilités. Il est sur son vélo Carbon et du 40-14, je mouline sur 42-21. Je laisse passer devant. La légère descente, puis la deuxième côte. Je passe devant et accellère. Toujours 42-21, 28 km/h. Je reste devant, bouge pas le train, mouline. Vers la fin de la côte j’entends souffler, et à deux reprise descendre les rapports. Henri a payé une fois de plus son trop gros rapport. En bas de la côte il me dit que je mouline trop (trop vite ?-)).

Plus de côtes après, on fini la boucle, je me mets au service des autres pour me mettre dans le vent. Surtout Charly a besoin qu’on le sorte du vent un peu sur ce retour. On retrouve JeanLouis au Bourget, au Pont je lance le Sprint. Je ne l’ai pas revu. Pas sur qu’il l’ait fait, mais plus loins il avait pas mal d’avance sur le reste du peloton. Alors peut être que ...

Côte de Romainville avec vent de face entre 16 et 21 km/h.

Parcouru : 95 km

31 juillet 2006

Aller retour taf. Au retour je passe par la Place d’Italie pour passer chez le dentiste. Ca y est ma dent est finie. Et moi je fini cette journée en moulinant sur le 42-18 et mon année de comptabilité de kilomètres au vélo.

Parcouru : 53 km