Christian Bille cycliste amateur

Christian Bille  >  Vélo  >  Carnets de route  >  2006  >  Octobre

Octobre 2006

1er octobre 2006

Rallye de Drancy. On était un bon nombre du Club, une bonne dizaine tous en maillot reglementaire. Ca le fait bien. Temps gris avec éclaircies, mais pas de pluie sauf quelques goutes en debut de matiné. Adrien, Henri, Thierry et moi partons pour la boucle des 75 km. Départ assez tonique avec les Cheminots d’Aulnay et des gars du CMB. Ca se décante après les premier 40 bornes, Henri fait le cacou devant, Thierry, Adrien et moi roulent ensemble. Quelques belles cotes, de mauvaises routes, pas de crevaisons. Au retour l’on a le vent de face, mais malgré ça on avance encore bien, et on a encore la force de s’arsouiller dans une côte dans laquelle Thierry lance les hostilités, Henri replique et je fini en sprint la côte histoire de mettre tout le monde d’accord. Assez dingue, cette côte, je n’aurais jamais cru que l’on pouvait la monter sur le 52 il y a un an encore.

Retour sur Drancy avec qqs petites pointes à 40 km/h pour tester les Cosmics que j’ai monté sur le Peugeot. Ca roule bien cette histoire. J’aime bien ces roues, maême si c’est plus sensible avec vent de travers. Retour au club, apéro, puis côte de Romainville dans laquelle je ne peux resister à Thierry.

Parcouru : 103 km

2 octobre 2006

Aller retour au boulot. Frais le matin et mouillé le soir.

Parcouru : 43 km

4 octobre 2006

J’ai seché hier, temps trop pourri et chaussures encore mouillées. Aller retour sans encombres, tranquille en moulinant.

Parcouru : 43 km

5 octobre 2006

Dito. Il fait de plus en plus nuit le soir en rentrant, les lumières sont de rigueur sur le vélo. Assez belle journée et agréable à rouler, mais bon zeff.

Parcouru : 43 km

6 octobre 2006

Gros zeff pour l’aller en pure style contre la montre. 48 minutes malgre le vent défavorable. Heures supps pour finir un taff pour lundi. Le soir c’est le déluge et la nuit. Heuresement un collègue me dépose avec mon vélo Porte d’Aubervilliers. Il ne pleut presque plus et pour me venger je fais la Porte des Lilas à donf. 24 km/h.

Parcouru : 28 km

8 octobre 2006

Sortie Club. Temps froid mais beau. Thieux et retour par le Balltrap. Qqs arsouilles avec Henri.

Parcouru : 80km

9 octobre 2006

Aller retour au taff en moulinant, comme d’hab’ avec qqs pointes pour rigoler. Au retour vent favorable et Porte des Lilas pas défavorable 24km/h. Temps gris, le soir flotte.

Parcouru : 43 km

10 au 13 octobre

Chemin du boulot pour ces trois jours. Rien de particulier, avec l’approche de l’hiver et l’abandon du CLM je me remets à mouliner. Pour le fun qqs pointes dans les 45-48 km/h aux endroits stratégiques (faux plat montant et descendant). Porte Pouchet dans les 28-30 km/h en générale.

Parcouru : 129 km

15 octobre 2006

Aujourd’hui Rallye de l’ASCEM à Aulnay. Comme il y a un pot saxo qui est passé avec son vieux Lejeune (haha) j’ai decidé de faire le 50 bornes. On est parti par les pistes, Thieux et revenu après une petite boucle par les pistes au vélodrome d’Aulnay. On s’est payé une bonne partie de manivelle en partant avec Adrien, Henri, Jean-Louis, Laurent et moi. Puis on levé le pied avec Laurent, histoire qu’il puisse terminer sans exploser. En revenant par les piste j’ai mis les gaz encore une fois pour descendre vers Aulnay dans les 35 km/h en tapant jusqu’à 46 km/h avec Laurent dans mes roues. Il a bien tenu. Sandwich, bière, club et retour par le col de Romainville.

Parcouru : 88 km

16, 17 octobre 2006

Aller retour au taf avec le PY10 chaussé des Ksyrium. Le Cinelli étant chez Laurent pour se faire couper la foufourche. Ca roule pas mal, ça caille le matin, le soir il fait plus doux mais les lumières sont obligatoires maintenant sur le vélo. Qqs sprints pour ne pas oublier ce que c’est maintenant que Jean-Louis revient rouler au Club. Porte des Lilas monté les deux jours dans les 22 km/h.

Je viens de calculer que l’autre jour quand je me suis tappé un sprint à 45km/h en cote (sortie club à la fin sous le tunnel) sur le 42-16 j’étais à 133 tours/minute en fréquence de pédalage. Pas étonnant que Bébert me disait que j’aurais pu faire un bon pistard.

Parcouru : 86 km

18 octobre 2006

Vu le temps j’ai pris le PX10 à garde boues aujourd’hui, mais il a pas plu. Ca roule un peu moins bien. Je suis pas en super forme. Mais toujours suffisant pour monter la Porte des Lilas dans le 19-20 km/h. Depuis deux jours il y a des gens bizarres dans le Carrefour de la Porte de Pantin. Ils ont marqué "Circulation" dessus et tout est bloqué. Donc temps de parcours excécrable. De plus en plus de cons en bagnoles qui se sentent obligés de rouler sur la voie des bus.

Parcouru : 43 km

19, 20 octobre 2006

Dito les deux jours. Je mouline. Vu le temps et la saison c’est le meiux à faire je pense bien. La Porte des Lilas reste mon eintrainement journalier pour ne pas oublier ce que c’est une côte qui fait mal aux pattes.

Parcouru : 86 km

25, 26 octobre 2006

Pas roulé dimanche, j’étais sur l’autoroute pendant 2 jours 1650 km. Beuaaah. Lundi et Mardi je n’ai pas eu le courage de rouler avec la tempête qu’ils nous ont prévu pour lundi soir et mardi matin.

Depuis deux jours sages, sans tirer trop sur la bête. Je mouline avec le PX10 tranquillos 42-17/18 entre 30 et 33 km/h. Seulement aujourd’hui j’ai mis plus gros, je commence à avoir un furoncle je crois pas loins de Popaul. On y vois pas bien, mais ça douille.

Porte des Lilas à 21 km/h aujourd’hui. Vent de face pour le retour.

Parcouru : 86 km

27 octobre 2006

Temps sympa pour rouler. Les derniers de l’année ou l’on va pas mettre le gros apparat. Je commence à m’habituer au PX10 avec son poids en plus, la manivelle plus courte, les changements de vitesses au cadre.

Porte des Lilas 20-22 km/h. C’est vraiment mon formomètre cette côte sur les Maraicheaux.

Parcouru : 43 km

30 octobre 2006

Après la pluie du dimanche matin le beau temps. Je sors le PY10 avé les Ksyriums pour aller au taff. De suite je sens la différence quandmême. Ca va bien avec. Toujours entre 30 et 35 km/h sur le 42/18 et 35-40km/h sur 52/18. On mouline toujours, la graisse à traire dans le cuissard fait son effet comme il faut. Content. 48 minutes pour l’aller sans speeder.