Christian Bille cycliste amateur

Christian Bille  >  Vélo  >  Carnets de route  >  2006  >  Septembre

Septembre 2006

3 sept 2006

Je suis tout seul avec les enfants, donc pas de vélo. A la place gentiment un peu de piscine le matin.

4 sept 2006

Il refait plus chaud. Petite pluie bretonne pour l’aller. Au retour bien mieux. La rue Lénine sur 42-26 à 14km/h (le 24 fait de droles de bruits, et le 22 est trop gourmand). J’essaie de coller un sprint derrière, mais il manque la conviction :).

Parcouru : 45 km

5 sept 2006

C’est le retour de l’été. Cette fois je ne prends plus les manchières. Je continu le travail commencé hier. Je bosse plus sur la jambe droite qui est après 2 ans toujours en deficit musculaire par rapport à la jambe gauche. Ca tourne relativement bien une fois un peu chauffé. Le faux plat du pont de Levallois à 28km/h, Colombes 39km/h (et ça avec une jambe attachée au cadre :)). Mais la droite se fait sentir après, et le coeur monte plus aux tours. Depuis aujourd’hui on refait le metier pour le CLM de Poigny.

Parcouru : 43 km

6,7 sept 2006

Depuis le 7 sep un peu plus frais et c’est le retour d’une vielle connaissance. Le vent dans la tronche. A l’aller et le retour. Je fais un peu les choses à l’inverse de mes habitudes. Je mouline dans les faux plats montants et dés que ça redescend je mets la plaque pour continuer. Avant je travaillais la plaque en monté. En revanche je continue de bosser plus avec la jambe droite. Je sais pas si ça sert réellement pour la musculation, mais pour le geste je sens que c’est benefique. On est obligé de se concentrer sur le geste, du coup ça remet en place les choses que gere habituellement le cerveau reptilien.

Parcouru : 86 km

8 sept 2006

Assez frais ce matin et pas mal de vent, mais légèrement favorable, en tous cas pas défavorable. Comme hier qqs pointes de vitesse pour se faire plaisir (il faut a dit M Hinault, n’est-ce pas Thierry ?) Je suis assez content de la vitesse atteinte. Malgré mon impression de ne pas avoir de jambes et de plafonner dans les perfs, je pete les 51 km/h en faux plat montant. Bon après la pompe va bien et les cuisses disent merci. Mais quel pied d’entendre les pneus sur la route qui font (tch,tch,tch,...) et de filer à cette allure.

11 sep 2006

Aujourd’hui rien dans les cuisses, du mal à respirer. Pas envie. Si je devais pas aller au taf, je n’aurais pas touché la machine.

Parcouru : 43 km

12 sep 2006

Ca va un peu mieux aujourd’hui. La crève persiste quandmême, je mouline 42-16,17,18.

Parcouru : 43 km

13 sep 2006

J’avais pris des congés pour aller en Allemagne à partir de ce matin, mais c’était trop tard, je ne peux qu’aller à l’enterrement de mon papa. J’ai fais du vélo pour me vider la tête. Ermenonville, Senlis en passant par Plailly et St Witz. La même boucle qu’avec Thierry l’autre jour avec un zeste de Zeff en plus au retour. Par moment 22 km/h à bloc le vent de face. Cooooooooool. Quasiment tout sur 40-16,17,18.

Un détour par Laurent pour changer de chaine et de compteur.

Parcouru : 115 km
Moyenne : 27 km/h

15 sep 2006

J’ai roulé sur les chemins de ma jeunesse en pensant à mon papa qui nous a quitté après une longue lutte contre la maladie.C’était lui aussi un battant qui ne lachait pas le morceau jusqu’au bout. J’ai fait la boucle sur laquelle je roulais dans mes 14 ans avec mon ami et sur mon bicloune de l’époque qui pesait 15 kg et avait un moyeu 3 vitesses Fichtel und Sachs. Commande sur le cintre avec le pouce. En fait cette boucle monte de la vallée du Main sur le plateau et redescend dans la vallée par une route bien lisse pour atteindre de bonnes vitesses. 71,7 km/h sur le compteur, ca vérifie bien mes souvenirs. Je les faisait déjà avec le vieux clou, et ils étaient affichés sur le compteur VDO à cadran.

Parcouru : 27 km

16 sep 2006

J`ai emmené mon filleul rouler aujourd’hui. Il a pas trop l’habitude mais a serrè les dents. Je n’ètais pas trop saignant avec le mome non plus. On a montè le Schwanberg, le Ventoux du coin. Une cote de plus de 2km de long avec des rampes a plus de 11%. Au retour il voulait passer par une route bucolique avec pour debuter un bon raidard de 800m à environ 13%. C’est là que Daniel a laissè des plumes qui lui manquaient dans les derniers faux plats. Mais les deux derniers bornes il est bien restè dans ma roue pour finir la boucle à 31-33 km/h. Avec un peu d’entrainement ca pourrait devenir un client.

Parcouru : 51 km

17 sep 2006

Encore un retour dans le passé. Ochsenfurt, Hohestadt, Tückelhausen, Kirchheim, Kist. Pour visiter le village ou j’ai habité à mes 8-10 ans. La maison a toujours la meme couleur bleu horrible et la biche peinte sur la facade. L’école n’a pas changé d’un poil. Retour par la foret de Reichenberg, puis la vallée du Main. Le tout en ne trainant pas sur la route.

Parcouru : 60 km
Moyenne : 28 km/h

18 sep 2006

On a roulé de nouveau avec mon filleul aujourd’hui. On voulait faire un tour par Creglingen, mais le temps nous a convaincu de faire autre chose. Pour éviter la pluie on a tourné a Aub pour revenir a Ochsenfurt par Sonderhofen, Gaukönigshofen, Tückelhausen. Puis Daniel voulait continuer alors on monté la cote de Sommerhausen - Erlach et retour par Kaltensondheim, Westheim, Eibelstadt.

Demain un peu de fractionné avec Daniel, puis on va tenter un 100 bornes ensemble jeudi.

Parcouru : 65 km
Heures de selle : 3 h

19 sep 2006

On a testé l’autre rive du Main, qqs cotes et un long retour par la vallée. Je me suis fait piquer par une abeille dans la cuisse a 45 km/h dans une descente. Pas glop. Sur ls plat il arrive bien a s’accrocher a la roue le petit. On a roulé sur pas mal de bornes a 28-30 km/h.

Parcouru : 61 km
Moyenne : 25 km/h

20 sep 2006

Aujourd’hui je suis sorti seul, pour laisser recuperer Daniel avant le 100 bornes de demain et pour me defouler un peu. Pour me chauffer 12 bornes a 34 km/h de moyenne dans la vallée pour aller a Würzburg. Puis comme ca fait un moment que ca me travaille je vais voir la cote qui monte du Steinbachtal sur la Frankenwarte. Je voulais savoir si je pouvais la monter. Eh ben c’est fait. 40-26 a l’arrache. St Maurice a trouvé son maitre. Cette cote est de loins la plus dure que je n’ai jamais montè. Elle est composèe de deux rampes. La première est comme St Maurice sans le tout premier virage, puis un replat de 15 m pour traverser une rigole sur un pont perpendiculaire a la pente, puis virage sur la gauche et la, tout droit 400 m debout sur les pedales, 40-26, le coeur qui bat dans la tete, 15% tout le long. En haut les mollets qui crament, les cuisses (c’est quoi ?) ...

Le reste un peu de visite de Würzburg pour voir ce qui a changé, deux cotes sur l’autre rive puis retout par la piste cyclable en fractionné. 5 minutes sur 52-16, 35-38 km/h, 40-16 pour reposer 2 minutes, puis de nouveau 52-16 pendant 5 minutes. Ca jusqu’a la maison.

Parcouru : 48 km
Heures de selle : 1:56:04

21 sep 2006

Aujourd’hui le grand jour pour Daniel. Son premier 100 km. On est parti a 14h00 direction Marktbreit, Michelfeld, Rödelsee. On a laissé le Schwanberg sur la droite cette fois et on a filé vers Abtswind (traversé du village, secteur pavé no 1, 1 km). Puis direction Geiselwind, et on a affronté les lacets pour monter dans les contreforts du Steigerwald. Des rampes a 10% (d’après les panneaux) et 40-23 d’après mes mollets. On monte tous les deux a notre rythme, en haut j’attends en bon oncle mon filleul. A Geiselwind on refait le plein d’eau dans une station d’essence, et j’achetes qqs barres cereales (je suis un oncle sympa) :-)

On file vers Haag, Pühl. Une, deux cotes a 10 et 11 %, une descente a 14 %, et on est resorti du Steigerwald a Grossambach. Dornheim, Nenzenheim, Hüttenheim, Hernsheim. Les kilomètres s’ajoutent au compteur et Daniel se comporte toujours bien sur son vélo. A Marktbreit, "arret bière" et calcul des kilomètre pour voir si ca suffira pour faire les 100 bornes. On traverse le Main et on roule un peu plus vite pour remonter la moyenne. Les derniers 20 km dans un bon train entre 30 et 35 km/h dans la vallée. On finit la sortie avec un tour d’honneur dans Goßmannsdorf pour etre sur de faire les 100 km.

Au final le coin ici est vraiment top pour faire du vélo. Dans une distance de 50 km on trouve du terrain style Bretagne, Bourgogne, Morvan et du tout plat dans la vallée.

La carte du coin - Geiselwind

Parcouru : 102,22 km
Heures de selle : 4:03:41
Moyenne : 25,1 km/h

J’ai seché le carnet de route pendant la semaine. Lundi est passé à la trappe car trop mauvais temps. Le reste de la semaine aller-retour au taff à Nanterre. Temps allant de assez médiocre à merdique. J’ai profité pour mouliner toujours et toujours. De temps en temps la plaque pour de petites pointes. Je ne regarde plus les temps de parcours, avec le traffic en ce moment, ça ne veut rien dire.

Vendredi j’ai fait du fractionné en allant au boulot, des series de sprints pour ne pas oublier ce que c’est. J’ai eu assez chaud en arrivant au taff, mais une bonne peche.

Parcouru : 183 km